Et d'abord, pourquoi Do ?

Do, c'est faire, en anglais : faites du yoga ! C'est une invitation à en faire l'expérience ;

 

Do, c'est l'alpha et l'oméga de la gamme : tout commence et finit avec cette note ;

 

Do, c'est aussi l'un des noms donnés à la voie, dans la technique énergétiquechinoise du Do In,

 

Do, ce sont enfin mes initiales : Defrain Olivier.

 

 

Donc, qu'est-ce que le yoga ?

Yoga signifie unir, harmoniser les aspects qui nous composent, en particulier le corps et le mental, afin qu'ils fonctionnent en interaction, mais aussi harmoniser le fonctionnement des différentes parties du corps. Ce peut être aussi s'unir à ce qui est plus vaste que soi.

 

Plus généralement, la Fédération nationale des enseignants de yoga, réunie en 1986, a proposé cette définition du yoga : Le yoga est une démarche globale et expérimentale qui s'appuie sur un ensemble de techniques spécifiques et qui se réfère à la tradition de l'Inde. Il tend, par une prise de conscience progressive, à l'harmonisation des facultés corporelles, affectives, mentales et spirituelles de l'être humain.


 

Le yoga propose une discipline de vie, qui fonctionne comme un système cohérent d'explication du monde, de l'être humain et de la relation entre les deux. Cette pratique, fruit de siècles d'observations et d'expérimentations, mène vers la rencontre avec soi-même. Le yoga offre une grille d’analyse et des outils, selon un point de vue qui se veut le plus objectif possible, car fruit d’un méticuleux travail d’observation de la psyché et du corps de l'être humain. Sa méthode est cohérente et exige par contre du pratiquant qu’il la suive avec le plus d’honnêteté possible.

Il est aussi une des rares disciplines à intégrer le souffle et à reconnaître, analyser, l'interaction entre le corps et le mental, par l'entremise du souffle. On peut donc dire du yoga qu'il est une discipline holistique, qui intègre tous les plans de l'être. Il nous invite à redécouvrir notre corps, à l'habiter, à sentir même ce qui s'y trouve au plus profond.

 

En fait, le yoga est une expérience personnelle.

Il faut le pratiquer et finir par faire silence.

La pratique persévérante d'un seul principe (le yoga) a pour but l'élimination de la souffrance due à la dispersion du mental (Yogasûtra I,32).