FAIS DU BIEN A TON CORPS POUR QUE TON AME AIT ENVIE D'Y RESTER (proverbe amérindien).

Le yoga, ou l'art de l'espace intérieur

Il m'est très vite apparu dans ma vie que le chemin d'un être humain devait être de repousser ses limites pour faire place à plus grand que lui-même.  L'être humain doit repousser ce qui le contraint. Pour cela, il doit jardiner son être intérieur.  Elargir son espace intérieur, c'est conquérir sa liberté.

 

Cependant, pour accomplir ce chemin de développement personnel, il faut une carte. Car si les routes s'ouvrent à tous les vents (et aujourd'hui tous les modes de penser le monde nous sont disponibles), le chemin est étroit, épineux.  Sans discernement, cette possibilité infinie de choix peut conduire au relativisme et à la confusion.

 

Un des grands principes de la philosophie du yoga, énoncé par Patanjali dans le Yoga-sûtra, qui est le principal traité écrit sur le yoga, est précisément de s'en tenir à une pratique. Il faut s'accorder à une discipline de vie, pour avoir un socle, une force, et une boussole.

 

Le yoga, qui est une pratique, et non une religion, affirme qu'il y a au plus profond de chacun d'entre nous une force, qui est un espace lumineux, un espace de bien-être et de joie qu'il nous appartient de recontacter en écartant peu à peu les perturbations du mental.

Alors on fait face aux difficultés de la vie en s'appuyant sur ce socle qui nous porte.

 

Le yoga permet d'harmoniser et de gérer sa vie avec clairvoyance et sérénité.

 

 

                                                                Olivier Defrain, professeur de yoga à Mulhouse.

La pratique persévérante d'un seul principe (le yoga) a pour but l'élimination de la souffrance due à la dispersion du mental (Yogasûtra I,32).